INSITU / Lire le monde, lire ma ville

Prochaine édition
1er au 3 juillet 2022

INSITU / Lire le monde, lire ma ville est un programme de lectures en public d'extraits de textes d’auteurs étrangers mis en voix par des comédiens dans des lieux insolites à Bordeaux et dans d’autres villes de la métropole bordelaise. 

Créé à Bordeaux en 2015, ce projet est une double invitation à « aiguiser » la curiosité et l’intérêt de publics diversifiés à une forme inédite et unique : la mise en résonance d’un texte avec un lieu. C’est placer la littérature, le livre et le texte hors de son contexte habituel. Le temps d’un week-end, ce marathon littéraire propose une quinzaine de lectures d’une durée de 20 mn maximum pour découvrir des lieux inédits.

À chaque édition, l’association Lettres du monde confie la sélection des textes aux bibliothécaires des villes partenaires.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

©Richard Nourry

Tout-terrain

La littérature est exposition. Elle l’est même deux fois : d’abord au sens où elle expose et nous montre le réel tel qu’il est, mais aussi dans la mesure où elle nous confronte et nous expose au monde. Et c’est parce que la littérature n’a aucun dehors et pénètre tous les replis de nos existences et de nos espaces de vie que nous proposons à nouveau de traverser la ville en chaussant nos bottes de sept livres. 

 

D’Artigues-près-Bordeaux à Bègles en passant par Bordeaux, nous arpenterons les couloirs des tribunaux, ou un blockhaus agricole, nous fréquenterons les bancs d’un stade ou les comptoirs de boutiques et de bars étonnants ou nous nous arrêterons dans le silence de ces lieux-sanctuaires où l’on honore les dieux ou les morts. En traversant les espaces du politique ou du religieux, du commerce ou de l’art, InSitu nous amène au cœur d’un monde qui, derrière son apparente banalité, n’en est pas moins transfiguré par l’imaginaire littéraire. 

 

Acceptons donc, au gré de ce voyage en seize étapes de remettre un peu d’inconnu dans notre quotidien. Transportons, au cœur de nos espaces familiers, La Caisse d’Aris Alexandrou, les urnes (électorales) de José Saramago ou la toile mystérieuse d’Arturo Pérez-Reverte, convoitons, ici et maintenant, avec Kaikô Takeshi un verre de Romanée-Conti, avec Shankar la réussite sociale ou, avec Barak Obama, La Terre promise. Le livre est tout-terrain parce qu’il emmène toujours le lecteur au cœur de ce qu’il ne connaît pas.

Alexandre Péraud

Président de Lettres du monde

Programme à venir
Ouverture des inscriptions en juin 2022. 

L'association Lettres du monde est soutenu à l'année par : 

Logos.png