Joseph Incardona (Suisse)

Joseph Incardona (c)Sandrine Cellard

Suisse d’origine italienne, Joseph Incardona est né à Lausanne en 1969. Auteur d’une douzaine de romans, il est également scénariste de bandes dessinées et de films, dramaturge et réalisateur. Ses livres, Derrière les panneaux, il y a des hommes (Finitude, 2015), Grand Prix de littérature policière, et Chaleur (Finitude, 2017), Prix du polar romand, ont connu un vif succès. Riche de sa culture suisse et italienne, il puise ses références dans le roman noir - « roman social » par excellence - et la littérature nord-américaine du XXe siècle (John Fante, Jack Kerouac, James Lee Burke, Charles Bukowsky).

©Sandrine Cellard

À PROPOS DE LES CORPS SOLIDES

Couv-Corps-solides-INCARDONA.jpeg

« Mettez l’humanité dans un alambic, il en sortira l’essence de ce que nous sommes devenus : le jus incolore d’un grand jeu télévisé. »

Anna vend des poulets rôtis sur les marchés pour assurer ­l’essentiel, pour que son fils Léo ne manque de rien. Ou de pas grand-chose. Anna aspire seulement à un peu de tranquillité dans leur mobile-home au bord de l’Atlantique, et Léo à surfer de belles vagues. À vivre libre, tout simplement. Mais quand elle perd son camion-rôtissoire dans un accident, le fragile équilibre est menacé, les dettes et les ennuis s’accumulent.
Il faut trouver de l’argent.
Il y aurait bien ce « Jeu » dont on parle partout, à la télé, à la radio, auquel Léo incite sa mère à s’inscrire. Gagner les 50.000 euros signifierait la fin de leurs soucis. Pourtant Anna refuse, elle n’est pas prête à vendre son âme dans ce jeu absurde dont la seule règle consiste à toucher une voiture et à ne plus la lâcher.
Mais rattrapée par un monde régi par la cupidité et le voyeurisme médiatique, a-t-elle vraiment le choix ?

Épopée moderne, histoire d’amour filial et maternel, Les corps solides est surtout un roman sur la dignité d’une femme face au cynisme d’une époque où tout s’achète, même les consciences.

 

Les Corps solides, Finitude, 2022

À LIRE AUSSI

La Soustraction des possibles, Finitude, 2020

OÙ RENCONTRER JOSEPH INCARDONA ? 

LUNDI 21 NOVEMBRE

> LIMOGES / Librairie Page et plume, 19h : Dire le monde, rencontre animée par Sébastien Lavy, libraire. En présence d’Emmanuelle et Thierry Boizet, éditions Finitude.

 

MARDI 22 NOVEMBRE

> TALENCE / Librairie Georges, 18h : Bienvenue chez Finitude, rencontre croisée avec Rodolphe Barry, les éditions Finitude. En présence d’Emmanuelle et Thierry Boizet, éditions Finitude.
 

MERCREDI 23 NOVEMBRE

> BORDEAUX / Bibliothèque Pierre Veilletet, 18h : Du réel à la fiction, rencontre en présence d’Emmanuelle et Thierry Boizet, éditions Finitude, animée par Delphine Mercury, bibliothécaire. 

 

JEUDI 24 NOVEMBRE

> ARCACHON / MA.AT - Médiathèque, 17h : Poétique et politique, rencontre animée par Sylvie Hazebroucq, journaliste littéraire. 

 

VENDREDI 25 NOVEMBRE

> LA TREMBLADE / Médiathèque, 18h : Écrire aujourd’hui, rencontre animée par Nathalie Jaulain, modératrice littéraire.

 

SAMEDI 26 NOVEMBRE 

> LIBOURNE / Médiathèque Condorcet, 18h : La fabrique de l’écriture.

DISTINCTIONS

2011 - Prix du Roman Noir du Festival de Beaune

2015 - Grand prix de littérature policière 

2018 - Prix du Roman des Romands

2021 - Prix des auditeurs de la RTS

2021 - Prix Pittard de l'Andelyn