Antoine Wauters (Belgique)

Wauters Antoine ©Bénédicte Roscot

Antoine Wauters est un écrivain Belge. Après plusieurs livres aux éditions Cheyne, c’est son roman Nos mères (Verdier, Folio/Gallimard) qui le fait découvrir. En 2015, il cosigne le film Préjudice, qui réunit Nathalie Baye et le chanteur Arno. Mais c’est Mahmoud ou la montée des eaux (Verdier, 2021), roman composé en vers libres et qui raconte la vie d’un vieux poète syrien, qui lui apporte la pleine reconnaissance. Unanimement salué et en cours de traduction dans plusieurs pays, le livre remporte le Prix Marguerite Duras et le Prix Wepler.

©Bénédicte Roscot

Le musée des contradictions.jpeg

À PROPOS DE LE MUSÉE DES CONTRADICTIONS

Des voix s’élèvent, s’approchent du centre de la scène qu’est ce livre et s’expriment. Ce qui les lie, c’est qu’elles portent toutes des contradictions. On pourrait s’en inquiéter, dans un monde où il faut constamment choisir son camp. Mais ici, l’homme n’est ni bon ni mauvais. Il hésite, souffre, espère et doute, comme nous tous. N’est-ce pas là l’expérience qui est la nôtre aujourd’hui ? Chercher tant bien que mal à accorder nos paroles et nos actes ? Tenter de trouver du sens là où il n’y en a plus ? Voir que les choses sont sans espoir, et pourtant être résolu à vouloir les changer ?
Une adresse aux lecteurs qui intensifie la poésie, une façon de se réapproprier le discours sous forme de nouvelles. Antoine Wauters va toujours plus avant dans l’exploration des frontières du roman, et nous le suivons.

Le musée des contradictions, Éditions du sous-sol, 2022

À LIRE AUSSI

Mahmoud ou la montée des eaux, Verdier, 2021